Les « Grands-parents pour le climat » invitent toutes les communes et les citoyens à s’engager

Des objectifs pertinents d’ici les prochaines élections communales…

Gouvernements, experts du climat et ONG vont se réunir à Marrakech du 7 au 18/11 pour la COP22, le nouveau round de négociations internationales sur les changements climatiques.

Face à l’urgence de la mise en œuvre des engagements pris à Paris à la Conférence sur le climat en 2015, nous invitons les communes à adhérer à la Convention européenne des Maires pour le climat et l’énergie.

Bien avant la COP21, en 2008, l’Union européenne a lancé cette Convention des Maires afin de soutenir les efforts déployés par les autorités locales pour mettre en œuvre des politiques en faveur des énergies durables. 300 communes belges (sur 589) – dont certaines en se regroupant –  l’ont déjà signée, outre la Province d’Anvers et la Région bruxelloise, qui furent parmi les premiers signataires.

Adhérer à cette Convention, c’est contribuer au développement d’un mouvement de communautés prêtes à préparer l’avenir en veillant à

1) réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici 2030 sur leur territoire, essentiellement grâce à une meilleure gestion locale de l’énergie s’appuyant sur des mesures d’efficacité énergétique, des solutions intégrées intelligentes et la promotion des énergies renouvelables;

2) améliorer leur résilience, à la fois en atténuant les conséquences du changement climatique et en s’adaptant à celles-ci;

3) partager leur vision, leurs résultats, leur expérience et leur savoir-faire avec leurs homologues des collectivités locales dans l’Union européenne.

Dans quelques communes, plusieurs de nos membres ont envoyé une lettre ouverte à leur bourgmestre ainsi qu’à leurs échevins et conseillers communaux, avec le soutien de plusieurs associations locales, dont notamment le GRACQ et les régionales du Brabant wallon du Centre d’Action laïque, du PAC (Présence et Action culturelles), d’ENEO (Mouvement social des Aînés) et de Natagora. D’autres lettres suivront.

L’objectif : que cette convention soit signée dans la plupart des communes avant les prochaines élections communales, avec le soutien et l’engagement de tous les partis politiques représentés au Conseil communal de ces communes.

————–> Si vous souhaitez participer à cette action dans votre commune, contactez-nous (gpc@gpclimat.be) <—————–

… et de nouvelles pistes pour les générations futures (ULB – 16 novembre – 20 h)

Par ailleurs, en partenariat avec Philosophie & Management[1], nous renouvellons notre appel aux consciences de 2015[2] et souhaitons ouvrir des pistes nouvelles pour les générations futures.

Dans ce but, nous invitons le public à une conférence pour découvrir « L’avenir sur le modèle du vivant » par Gauthier Chapelle, chercheur en biomimétisme, ingénieur agronome et docteur en biologie, avec la participation de  Tom Bauler (Economiste, professeur à l’ULB, vice-président de la European Society for Ecological economics), Aline Frankfort et Laurent Ledoux.

Aline Frankfort est consultante en innovation (co-fondatrice de Creative ConsulTeam), quant à Laurent Ledoux, il connaît aussi bien le secteur privé (par les fonctions qu’il a occupées entre autres dans le secteur bancaire) que public (SPF Economie, SPF Mobilité, Commission européenne). L’occasion de rassembler différents types d’intervenants (et différents publics), entre autres issus du monde de l’entreprise.

Rendez-vous à Bruxelles (ULB – Faculté de Polytechnique – Auditoire Lameere – Entrée via le Square Jean Servais : Bâtiment U – Porte B), mercredi 16 novembre à 20 h.

————–> Pour en savoir plus et pour vous inscrire, surfer sur http://gpclimat.be/2016/10/28/1573 <—————–

[1] http://www.philoma.org

[2] http://gpclimat.be/2015/12/15/climat-appel-aux-consciences-plus-de-450-personnes-reunies-a-lln/

 

Partager ceci sur vos réseaux sociaux

Lecture conseillée...

Newsletter Powered By : XYZScripts.com