Notre charte et nos statuts

CHARTE DE L’ASBL « GRANDS-PARENTS POUR LE CLIMAT »
« Une terre à vivre pour nos petits-enfants »

Préambule

Nous nous inscrivons dans la lignée de nombreux autres groupes de grands-parents et d’aînés à travers le monde, préoccupés par le dérèglement climatique et la détérioration des conditions de vie sur Terre. C’est la nature qui est menacée et en son sein l’Humanité. Celle-ci est à la fois responsable de ce dérèglement et capable d’y réagir en réalisant les changements écologiques et sociaux nécessaires.

Comme nous l’a dit Greta Thunberg et les jeunes Belges à sa suite : Nous devons garder les combustibles fossiles dans le sol et nous devons mettre l’accent sur l’équité. Et si les solutions au sein du système sont si impossibles à trouver, nous devrions peut-être changer le système lui-même.

 NCO_5441

Constats

Si tous les citoyens du monde vivaient comme en Belgique, l’humanité aurait besoin de 4,3 planètes pour subvenir à ses besoins.

Sécheresses, inondations, maladies, migrations, pénuries alimentaires, conflits… Ce sont les impacts déjà observables recensés dans les rapports du GIEC.

Pourtant le GIEC continue à nous dire qu’un espoir demeure : « Les risques liés au changement climatique peuvent être réduits en limitant sa vitesse et son ampleur ».

Les programmes de transition énergétique et de restauration des équilibres écologiques auraient un coût minime comparé à celui des catastrophes que le scénario actuel risque de provoquer.

En 2015, l’accord de Paris demande aux Etats de prendre des engagements en vue de limiter le réchauffement climatique à 2° et si possible à 1,5 ° à l’horizon de 2100.

Or les autorités nationales et les instances internationales ne s’en donnent pas les moyens. Bien qu’il y ait de nombreuses initiatives en faveur d’une transition écologique et solidaire, les politiques de réforme pour enrayer les processus de dérèglements climatiques, de dégradation environnementale et d’épuisement des ressources tardent encore et toujours.

Nous sommes convaincus que l’humanité ne pourra affronter les défis résultants de l’empreinte écologique de l’activité humaine que de manière solidaire. C’est pourquoi les positions que nous défendons et les changements que nous préconisons seront toujours basés sur le respect de la justice sociale et de la solidarité entre les peuples.

Notre objectif

Permettre aux générations futures de vivre sur Terre dans la dignité et dans un environnement naturel et social de qualité.

Nous souhaitons augmenter la conscience et la mobilisation citoyenne face à ces défis, et promouvoir les modifications de comportements et les changements structurels dans l’organisation de la société permettant de les affronter. De nouvelles manières d’habiter la Terre sont à notre portée. Aucune fatalité ne condamne l’humanité à détruire son habitat !

Actions et moyens

Animés par la bienveillance envers tous, et en particulier à l’égard de nos descendants, nous soutenons toutes les initiatives visant à une transition écologique et solidaire.

 C’’est pourquoi, en notre nom propre et parmi d’autres organisations, nous menons auprès du public et des décideurs des actions de sensibilisation. Celles-ci s’articulent autour de trois axes :

1. Transmettre aux jeunes le respect du monde du vivant et de notre lien à la nature. Promouvoir les valeurs de solidarité, sobriété, bienveillance intergénérationnelle et internationale (Nord/Sud). Développer les actions qui suscitent chez les plus jeunes le goût et le respect de la nature et la conscience des enjeux écologiques. Ceci implique de concevoir et soutenir une « pédagogie de la transition »

petits enfants et mes carottes bioNous organisons ou relayons :

– des animations, des promenades avec les jeunes dans le but de les éveiller aux beautés de la nature et de les sensibiliser au respect de l’environnement

– des séances d’information sur le défi climatique et sur les moyens concrets de contribuer à réduire les risques

– des formations et partages d’expériences en milieu scolaire.

 

2. Adapter nos modes de vie : promouvoir un mode de vie respectant les limites de la planète, en cohérence avec ces valeurs. Soutenir des modes de production et faire des choix de consommation et d’investissement plus écologiques. Les grands-parents doivent être et rester une référence pour les générations qui les suivent.

Tous les jours nous avons l’occasion de diminuer notre impact via nos actions relatives à l’habitat, le transport, l’alimentation, les vêtements, les équipements électroniques, l’épargne.

3. Plaider envers les décideurs : faire pression sur les décisions politiques, en vue de répondre efficacement et équitablement aux objectifs de l’accord de Paris. Ce plaidoyer peut s’exercer directement auprès des élus ou au travers des ONG, fédérations et mouvements existants.

 FEDERAL

Notre message : « Agir plus vite, plus fort, plus juste »

Pour prendre connaissance des statuts de l’asbl, cliquer sur: 160212-statuts GP Climat

Newsletter Powered By : XYZScripts.com